Sida: on en parle

Comme chaque année, le 1 er décembre a lieu la journée mondiale de lutte contre le sida. C’est l’occasion  pour nous de vous parler de prévention et pour vous de tester vos connaissances sur le sujet, suivez le lien.

 

  • Le VIH qu’est-ce que c’est ?

Le VIH est le virus de l’immunodéficience humaine. C’est une IST, c’est-à-dire une infection qui peut se transmettre lors de relations sexuelles comme par exemple, l’herpès génital, la chlamydia et la syphilis.

La particularité du VIH est qu’il s’attaque aux cellules du système immunitaire, en particulier aux lymphocytes. Ce sont des cellules qui protègent le corps contre les attaques des maladies et autres infections.

  • Comment et quand se faire dépister ?

On conseille de se faire dépister dans plusieurs cas de figure:

• Suite à une prise de risque (rapport sexuel non protégé, déchirement du préservatif, partage d’une seringue ou de matériel d’injection infecté).

BON A SAVOIR: suite à une prise de risque ayant eu lieu il y a moins de 72h, il est possible d’avoir un traitement d’urgence préventif qui peut réduire fortement les risques de contamination par le VIH. Ce traitement se nomme le Traitement Post-Exposition ou TPE.

• Lorsque vous êtes en couple stable et que vous souhaitez arrêter le préservatif 

• Lorsqu’une grossesse est envisagée 

• Lorsque le médecin le propose; c’est souvent le cas pour les femmes enceintes ou juste avant une opération chirurgicale

• Pour savoir si vous avez été en contact au cours de votre vie avec le VIH

• Pour se rassurer

NB : Pour qu’un test de dépistage du VIH soit fiable à 100%, il faut attendre un certain délai qui varie en fonction du type de dépistage.

 

Où se faire tester ?

• Ici même à la maison médicale

 

Quels sont les signes du VIH ?

La phase de « primo-infection » correspond au premier contact avec le virus. Lorsqu'une personne est contaminée par le VIH, dans environ la moitié des cas, des signes cliniques peuvent apparaître pendant le mois suivant la contamination, évoquant le plus souvent un syndrome pseudo-grippal :

• une fièvre de plus de 38 °C ;

• l'apparition de ganglions lymphatiques ;

• une pharyngite ;

• une éruption de plaques rouges sur le corps et le visage ;

• des maux de tête, de ventre, des douleurs musculaires ;

• une diarrhée, des vomissements.

 

Ces symptômes ne sont pas spécifiques de l'infection par le VIH. Peu d'infections par le VIH sont diagnostiquées à ce stade.